STOCK-OPTIONS : Une rémunération en perte de vitesse ?

Créé le

06.07.2007

-

Mis à jour le

06.02.2008

L'actualité récente et les exemples de Vinci ou d'EADS montrent que les plans de stock options peuvent être sujets à caution. Le passage aux normes IFRS, en imposant de nouvelles contraintes de comptabilisation, risque de fragiliser davantage ce mode de rémunération.