Kyndryl-THOP-Standard-Banners-1000x90

Sécurisation des paiements : pour un dispositif d’authentification « non rejouable » et une approche par les risques

Créé le

03.04.2013

-

Mis à jour le

10.04.2013

La sécurisation des transactions de paiement sur Internet progresse, sous l’impulsion d’une recommandation européenne proche de celle précédemment émise par la Banque de France, fondée sur une approche par les risques et une authentification par mot de passe non rejouable. Reste la question des paiements par téléphone mobile ou sans contact : en dépit de diverses expérimentations, ils ne bénéficient pas d’un système de sécurisation vraiment adapté à leur spécificité.

Image

Les statistiques de l’Observatoire de la sécurité des cartes de paiement marquent une augmentation des fraudes des paiements à distance, principalement sur Internet. Quelles conclusions en tirez-vous ?

Cela fait plusieurs années que nous constatons une augmentation du taux de fraude sur Internet, même si celle-ci s’est récemment accélérée. La fraude sur ce canal dépasse les 100 millions d’euros en termes de montant nominal. Elle est vingt fois supérieure à celle enregistrée sur ...

À retrouver dans la revue
Banque et Stratégie Nº313
CB Bâle