Shadow banking

« Renforcer la supervision de certains Fonds d'investissement »

Créé le

19.05.2016

-

Mis à jour le

31.05.2016

Le Financial Stability Board (FSB) estime que les assureurs ne font pas partie des acteurs du shadow banking, pas plus que les fonds de pension. En revanche, les fonds d’investissement sont sur la sellette.

Image

Les assureurs et les fonds de pension font-ils partie du shadow banking[1] ?

Les acteurs financiers qui ne sont pas susceptibles de créer du risque systémique sont exclus de la notion de shadow banking, telle qu’elle est définie par le FSB.

Pour l’instant, les compagnies d’assurance – que le FSB va étudier plus précisément dans un avenir proche – ne font pas partie du shadow banking. Il existe toutefois une exception : des assureurs d’un type bien particulier sont intégrés au shadow banking, les monolines, ...

À retrouver dans la revue
Revue Banque Nº797