Congrès

Agences de notation

« Rendre les tranches AAA plus stables »

Créé le

16.07.2010

Réaction trop tardive, sous-évaluation des risques, variation trop brutale des ratings… Les agences de notation ont été sur le banc des accusés, entre autres pour leur rôle dans la titrisation. S&P revient sur les ajustements méthodologiques entrepris.

On reproche aux agences de notation de ne pas avoir totalement joué leur rôle d’alerte avant le déclenchement de la crise. Êtes-vous d’accord avec ce diagnostic ?

On nous critique pour réagir trop tard, trop tôt ou trop prudemment… Nous avons donné l’alerte sur les titres liés aux subprime en juillet 2007 et dégradé les notes car les performances n’étaient plus en ligne avec nos estimations. Il est certain que nos hypothèses de défaut et corrélations de titres liés ...

À retrouver dans la revue
Revue Banque Nº724
RB