Mécanisme de Supervision Unique

La qualité des données, un enjeu stratégique pour les banques

Créé le

19.09.2016

-

Mis à jour le

29.09.2016

Une gouvernance des données effective et efficiente tout comme l’automatisation des processus de production sont des enjeux stratégiques et doivent faire l’objet d’investissements dédiés. Les données doivent être exactes, exhaustives et produites en temps et en heure. Les attentes des organismes de supervision sont extrêmement fortes en la matière.

Image

Le Mécanisme de supervision unique (MSU) est désormais établi comme un élément clé de l’union bancaire européenne. Opérationnel depuis le 4 novembre 2014, le MSU mis en place afin de garantir des règles communes de surveillance au sein de l’Union économique et monétaire a continué à accroître son périmètre d’intervention. Il compte aujourd’hui plus de 3 000 superviseurs répartis entre la BCE et les superviseurs nationaux, et 129 banques sont directement ...

À retrouver dans la revue
Revue Banque Nº800