Le Qatar fait appel à des régulateurs occidentaux pour sa réglementation bancaire

Créé le

07.04.2011

-

Mis à jour le

24.08.2011

Ancien président de feu la COB et du CRBF, Jean-François Lepetit a depuis quelques années une ligne supplémentaire et surprenante sur son CV : membre de la Qatar Financial Center Regulatory Authority (QFCRA). Il revient sur la raison d’être de cet organisme.

Image

Depuis quand siégez-vous à la QFCRA ?

Depuis sa création ex nihilo, il y a six ans. Le gouvernement de Qatar avait fait appel à d’anciens représentants d’autorités de régulation étrangères, comme la Fed de New York, la ​Banque d’Angleterre, la Hong Kong Securities Commission ou encore la FSA britannique.

Quel était l’objectif de Qatar en créant cette institution ?

Les pays de la péninsule arabique ont toujours cherché à attirer les banques étrangères, ...

À retrouver dans la revue
Revue Banque Nº737bis