Congrès

Perte d’attractivité du support en euros : après la prise de conscience, que faire ?

Créé le

27.02.2012

-

Mis à jour le

13.03.2012

Après 30 années de règne incontesté de l’assurance vie sur le marché de l’épargne long terme, les assureurs doivent renouveler leur gamme de produits. Une chose est certaine : gérer correctement les risques tout en préservant une rentabilité convenable se fera au prix de coûts de mise en œuvre élevés.

Faut-il craindre pour l’avenir du support en euros, et plus généralement pour l’assurance vie ?

Depuis quelques mois, cette question taraude enfin les acteurs du marché, alors que l’on savait déjà depuis de nombreuses années que ce support bénéficiait d’un avantage conjoncturel exceptionnel. Dans le contexte actuel de crise financière, les assureurs sont moins armés pour résister à la perte d’attractivité du support en euros (disparition des moins-values latentes, des richesses…). ...

À retrouver dans la revue
Banque et Stratégie Nº301
RB