PECO

Pays de l’Est : les banques françaises à l’heure de la sélectivité

Créé le

10.01.2014

-

Mis à jour le

14.01.2014

Les banques françaises, après une phase d'expansion à tous crins dans les pays de l'Est, au début des années 2000, sont devenues plus sélectives. Elles se concentrent sur quelques marchés phares (Pologne, Russie et Turquie) et guettent les vraies opportunités. Mais les banques des pays émergents sont elles aussi à l’affût...

Image

Suite à l'harmonisation de la réglementation bancaire et à la libéralisation des marchés des capitaux, les années 1990 ont été marquées par la concentration du secteur bancaire, en France et plus largement dans les pays européens. En France, le nombre d'établissements de crédit[1] a diminué de moitié dans les années 1990, en passant de 2 063 en 1989 à 1 085 en 2000. Ce fut une période de fusions internes dans les groupes mutualistes, mais ...

À retrouver dans la revue
Banque et Stratégie Nº321