Panorama des principales opérations dans le monde

Créé le

20.02.2019

-

Mis à jour le

28.02.2019

Image

  • La banque danoise Saxo Bank a annoncé le lancement d’une offre publique d’achat (OPA) amicale sur le courtier en ligne néerlandais BinckBank, coté à la Bourse d’Amsterdam. Essentiellement payée en numéraire, cette offre portant sur la totalité du capital de la cible valorise BinckBank environ 424 millions d’euros. Présente aux Pays-Bas sous les marques Binck et Alex, BinckBank possède également des filiales en Belgique, en Italie, en Espagne et en France, où il comptait 67 000 clients fin 2017. Basée pour sa part à Copenhague et active dans seize pays, Saxo Bank, détenue à hauteur de 52 % par le milliardaire chinois Li Shufu via son holding Geely, accélère ainsi son développement en Europe. Elle espère ajouter les 630 000 clients de BinckBank aux près de 200 000 clients utilisant déjà sa plate-forme avec pour objectif de dépasser le million d’utilisateurs dès 2020. Cette opération doit par ailleurs lui permettre de réaliser d’importantes économies d’échelle, un facteur de réussite de plus en plus déterminant dans ce métier.
  • Le Crédit Mutuel a signé un accord avec Milleis Banque (ex-Barclays France) en vue de la reprise par sa filiale CM-CIC Asset Management d’actifs gérés par Milleis Investissements, société de gestion d’actifs de Milleis Banque. Les actifs cédés représentent environ 900 millions d’euros répartis dans cinq fonds actions, convertibles et monétaire. Cette opération permettra à CM-CIC Asset Management d’accroître ses encours gérés sur les OPC actions, obligataires et diversifiés, mais également d’enrichir son offre de fonds de convictions performants auprès de l’ensemble des marchés des particuliers, patrimoniaux et banques privées. Cette reprise d’actifs permettra également d’élargir le périmètre des savoir-faire de CM-CIC Asset Management mis à disposition des différentes entités de Crédit Mutuel, tant en France qu’à l’étranger (v. Encadré 3). Parallèlement à cette transaction, Crédit Mutuel et Milleis Banque mettront en place un partenariat commercial permettant aux clients de Milleis Banque d’avoir accès à une sélection de fonds de la gamme patrimoniale et banque privée gérée par CM-CIC AM.
  • Société Générale va céder sa participation de 35 % dans La Banque Postale Financement à La Banque Postale. À l’issue de l’opération, La Banque Postale détiendra ainsi la totalité du capital de La Banque Postale Financement. Cette opération résulte de l’arrivée à échéance du partenariat entre les deux établissements bancaires. Créée en 2009, cette coentreprise a permis à La Banque Postale de faire ses premiers pas dans ce métier. À fin 2017, La Banque Postale Financement comptabilisait plus de 850 000 clients et près de 5 milliards d’euros d’encours (v. Encadré 4). La Banque Postale Financement s’appuie sur une distribution multicanal (réseau, canaux à distance et digital) pour commercialiser des produits et services de crédit à la consommation (prêts personnels, crédits renouvelables et regroupement de crédit) aux clients de La Banque Postale. Cette dernière s’est fixée comme objectif d’atteindre une part de marché de plus de 8 % d’ici à 2023, contre 5,5 % actuellement. Quant à Société Générale, elle continuera d’exercer en propre son activité de crédit à la consommation à destination des particuliers via l’ensemble de ses filiales, en France et à l’international.

À retrouver dans la revue
Revue Banque Nº830