Congrès

Panorama des principales opérations dans le monde

Créé le

18.08.2014

-

Mis à jour le

02.09.2014

Banco Santander va racheter pour 700 millions d’euros les activités scandinaves de GE Money Bank, la division de crédit à la consommation de General Electric

La filiale de services financiers du conglomérat américain apporte ainsi son portefeuille de prêts d’un montant de 2,35 milliards d’euros (55 % en Suède, 26 % en Norvège et 19 % au Danemark) à la banque espagnole, qui dispose déjà de 8,9 milliards d’euros de crédits automobiles dans la région. À l’issue de cette transaction, Banco Santander comptera 1,2 million de clients dans les pays scandinaves, soit 17 % de son portefeuille total de crédits. Cette acquisition est une étape importante dans la stratégie de croissance de la filiale de crédit à la consommation du numéro un bancaire espagnol, Santander Consumer Finance (SCF). SCF va ainsi augmenter sa diversification géographique et renforcer sa position de leader sur le marché du crédit à la consommation en Europe. La banque espagnole possède déjà 12 millions de clients et un portefeuille de crédits de 58 milliards d’euros au niveau européen.

HSBC a conclu un accord sur la vente de son activité de prévoyance au Royaume-Uni à Swiss Re

La transaction, dont le montant n’a pas été précisé, porte sur un montant d’actifs d’environ 4,2 milliards de livres. De plus, Swiss Re indique également avoir conclu un accord de réassurance avec la banque britannique, laquelle va lui transférer certains risques et bénéfices avec effet rétroactif au 1er janvier 2014. L’acquisition sera réalisée par l’entité ReAssure, une filiale d’Admin Re, elle-même faisant partie du groupe de réassurance suisse. Admin Re est une division spécialisée dans l’acquisition de portefeuilles fermés de police d’assurance vie et santé. Cette opération lui permet non seulement de renforcer son chiffre d’affaires mais surtout elle s’inscrit dans sa stratégie de croissance des activités de sa division assurance-vie outre-Manche.

En novembre dernier, Swiss Re avait mis un terme aux discussions préliminaires avec le britannique Phoenix Group Holding, avec lequel il avait envisagé de regrouper les activités d’Admin Re au Royaume-Uni, faute d’un accord sur les termes de la transaction.

HSBC a annoncé la cession d’un portefeuille d’actifs dans la banque privée en Suisse à la première banque du Liechtenstein, LGT Group

La transaction porte sur un portefeuille de clients fortunés (HNW) et ultra-fortunés (UHNW) issus d’une vingtaine de pays d’Europe centrale et de l’Est, d’Europe occidentale, d’Afrique ou encore d’Amérique latine. La somme des actifs concernés s’élève à plus de 10 ​milliards de francs. L’opération comprend également le transfert de quelque 70 collaborateurs. L’activité reprise sera intégrée dans l’entité helvétique de LGT, qui gérait à la fin ​2013 quelque 21 ​milliards de francs. Cette acquisition va permettre à la banque LGT de renforcer sa présence sur ses principaux marchés et d’accélérer son développement à l’international (voir Encadré 3). En effet, la transaction permet à LGT Group d’augmenter ses actifs sous gestion à quelque 120 milliards et son effectif à près de 2 000 collaborateurs. Quant à la banque britannique, elle poursuit ainsi sa stratégie de vente d’actifs jugés non stratégiques. La finalisation de la transaction est prévue pour le quatrième trimestre 2014.

À retrouver dans la revue
Revue Banque Nº775
RB