De nouvelles émissions en perspective

Créé le

14.12.2018

-

Mis à jour le

20.12.2018

Les avancées sur le MREL dévoilées le 4 décembre 2018 par le Conseil européen laissent entrevoir de nouvelles émissions de dette bancaire. Des banques qui n’ont guère l’habitude d’aller sur le marché, vont devoir émettre, prévoit Jérôme Legras, directeur de la recherche chez Axiom AI : « Pendant 10 ans, la BCE a fourni un tel afflux de liquidités que beaucoup de banques ne sont plus sur le marché ; c’est le cas de banques périphériques mais aussi allemandes qui vont devoir venir ou revenir sur le marché car tous ces financements provenant de la BCE ne sont pas éligibles au MREL. Pour ces émetteurs, les spread vont s’élargir. »

À prévoir également : de nombreuses banques vont devoir remplacer une partie de leur dette actuelle senior preferred par de la senior non preferred, légèrement plus coûteuse.

À retrouver dans la revue
Revue Banque Nº827