International

Monnaies digitales, instruments d’inclusion financière pour les pays émergents ?

Créé le

01.03.2021

Les promesses de rapidité, de transparence et de moindre coût associées aux crypto-actifs séduisent les populations des marchés émergents faiblement bancarisés et qui pâtissent d’une monnaie fiat instable. Un essor qui est surveillé de près par les autorités. Les banques centrales émergentes sont ainsi en première ligne pour émettre leur propre monnaie digitale. Les avantages en matière d’inclusion financière sont nombreux.

Image

Nées il y plus de dix ans avec, en particulier, l’avènement du bitcoin en 2008, les « monnaies » digitales font aujourd’hui grand bruit. D’une initiative initialement libertaire qui voulait affranchir les paiements électroniques de la transition par les institutions financières (« A purely peer-to-peer version of electronic cash would allow online payments to be sent directly from one party to another without going through a financial institution » [1] ), les cryptodevises seraient aujourd’hui en voie d’institutionnalisation. ...

À retrouver dans la revue
Banque et Stratégie Nº400