Focus

MES : des avancées attendues en juin

Créé le

17.04.2013

-

Mis à jour le

24.04.2013

Le MES [1] pourrait voir ses capacités d'intervention précisées le mois prochain. « Le Conseil européen de juin 2012 a d'ores et déjà exprimé la volonté de donner au MES la possibilité d'injecter directement des fonds dans des banques, rappelle Philippe Gudin. Le MES deviendra en quelque sorte le fonds commun de résolution européen.  Cette idée devrait être confirmée lors du Conseil européen de juin 2013, qui donnera lieu à la publication de guidelines décrivant les conditions dans lesquelles le MES pourra intervenir directement pour recapitaliser les banques. » En principe opposée à l'intervention directe du MES, l'Allemagne semble toutefois disposée à l'accepter dans certains cas, « mais demeurera probablement intraitable sur la question des legacy assets ». Ce terme désigne les dettes qui ont été contractées par le passé par les États européens en difficulté et qui pourraient être récupérées par le MES. L'Allemagne va sans doute s'opposer à cette éventualité, car « elle estime que les dettes contractées avant la mise en place de règles communes (et notamment du MSU [2] ) doivent être assumées directement par les États. »

1 Mécanisme européen de stabilité. 2 Mécanisme de supervision unique.

À retrouver dans la revue
Revue Banque Nº760
Notes :
1 Mécanisme européen de stabilité.
2 Mécanisme de supervision unique.