Congrès

Listes de l’OCDE : qui sont les « mauvais élèves » ?

Créé le

21.11.2011

-

Mis à jour le

29.11.2011

Jugés coupables de n’avoir pas suffisamment fait d’efforts en matière de transparence et d’échange d’informations fiscales, la Suisse et le Liechtenstein figurent de nouveau sur la liste « grise » de l’OCDE.

« La Suisse et le Liechtenstein ne se qualifieront pas pour la phase 2 de l'examen de transparence fiscale tant qu'ils ne remédieront pas à certaines déficiences qui sont identifiées. En clair, le G20 sanctionne le refus de la Suisse de procéder à l'échange automatique ...

À retrouver dans la revue
Revue Banque Nº742
RB