Rebond des marchés

Les ventes de blocs d’actions se multiplient

Créé le

22.03.2012

-

Mis à jour le

28.03.2012

L’embellie ressentie depuis le début de l’hiver sur les marchés boursiers a fait réapparaître les ventes de blocs d’actions. Ces participations importantes sont cédées par des investisseurs à des banques qui les revendent immédiatement. Le choix de la banque se fait à l’issue d’une mise en concurrence : celle qui offre le meilleur prix emporte le deal. Mais elle n’a pas vocation à conserver ces titres et doit donc être en mesure de les céder, dans les heures qui suivent l’acquisition, à d’autres investisseurs. Si la banque ne parvient pas à trouver preneur à un prix au moins égal à celui qu’elle a déboursé, elle est « collée » et doit faire face à un dilemme : soit elle vend à perte, soit elle conserve la position en espérant la céder plus tard pour un meilleur prix. Si elle s’entête dans cette seconde stratégie, elle entre alors dans le domaine de l’activité pour compte propre, alors qu’il s’agissait à l’origine de mener une opération pour compte de client.

Ces opérations montrent la difficulté face à laquelle sont aujourd’hui placées les banques qui tentent d’atteindre trois objectifs parfois contradictoires : continuer d’exercer leur métier pour le compte de clients, limiter voire supprimer le compte propre, et continuer de dégager des bénéfices.

À retrouver dans la revue
Revue Banque Nº747
RB