Rappel

Les propositions de l’Amafi : le Plan d’épargne retraite populaire en actions (Perpa)

Créé le

17.05.2013

-

Mis à jour le

05.06.2013

L’Amafi propose une reconfiguration du Perp[1] pour l’orienter davantage vers les actions. Des règles de gestion prudentielles pourraient permettre de sécuriser les plus-values réalisées sur actions, au fur et à mesure du déroulement de la vie active de l’épargnant, de façon à offrir, à l’approche de la cessation d’activité, la garantie d’un certain niveau de revenus supplémentaires.

Du point de vue fiscal, l’attractivité à l’entrée du Perpa[2] ...

À retrouver dans la revue
Image
Revue Banque Nº761bis