Place de Paris

Les investisseurs obligataires se dotent d’un porte-parole

Créé le

07.02.2013

-

Mis à jour le

13.02.2013

Les porteurs d’obligations veulent faire entendre leur voix. C’est pour ces investisseurs très disséminés dans le marché qu’est créée l’Association de défense des obligataires (ADO). « À la différence des syndicats bancaires, l’éclatement des créances obligataires et souvent même la difficulté d’identifier leurs porteurs a pour effet que ces derniers ne sont pas en pratique organisés », justifie l’association. Elle se propose de parler en leur ...

À retrouver dans la revue
Banque et Stratégie Nº311