Jurisprudence

Les conditions de la fiducie bancaire se précisent

Créé le

14.05.2012

-

Mis à jour le

30.05.2012

L’Autorité de contrôle prudentiel a validé l’utilisation de la fiducie dans une opération de centralisation de trésorerie. Elle clarifie à cette occasion l’articulation entre fiducie et monopole bancaire.

 

Image

À l’occasion d’un avis rendu[1] sur une opération, l’Autorité de contrôle prudentiel (ACP) confirme que la centralisation de trésorerie intragroupe peut être confiée à une fiducie, à la condition que le fiduciaire, s’il n’est pas sous contrôle du groupe, soit un établissement de crédit.

Cette clarification était très attendue, car la possibilité de confier à une fiducie le rôle d’entité centralisatrice renforce de façon appréciable, ...

À retrouver dans la revue
Revue Banque Nº749