Cas pratique

LBO de Wendel sur Materis : échec économique ou réussite financière ?

Créé le

23.11.2015

-

Mis à jour le

01.12.2015

Vendue successivement à un consortium de fonds (CVC, Carlyle, Advent) en 2000, puis à LBO France en 2003, Materis, ex-filiale de Lafarge et n° 2 de la peinture professionnelle en France, est rachetée par Wendel en 2007 pour 2,1 milliards d’euros. Ce rachat financé essentiellement par une dette vertigineuse de 1,8 milliard d’euros constitue encore à ce jour l’un des LBO plus importants jamais réalisés en France. Sous l’effet de la crise qui a touché l’ensemble du secteur du bâtiment, l'activité ...

À retrouver dans la revue
Revue Banque Nº790