Intelligence artificielle et finance : les nouveaux enjeux réglementaires

Créé le

29.08.2017

-

Mis à jour le

04.12.2017

Par les perspectives qu’elle ouvre, la diffusion de l’intelligence artificielle pourrait rendre nécessaire d’aller plus loin que la loi pour une République numérique et le Règlement européen GDPR (General Data Protection Regulation).

Image
Image

L’utilisation de l’intelligence artificielle (IA) dans le secteur financier n’est pas nouvelle. Apparu dès les années 1950, à partir d’un article d’Alan Turing, ce domaine de recherche n’en est pas à son premier engouement. La première « bulle », qui ne portait pas encore ce nom, a pris la forme des systèmes experts, apparus dès les années 1980 dans les banques et les compagnies d’assurance. Le désenchantement qui a suivi a duré jusqu’à l’émergence ...

À retrouver dans la revue
Banque et Stratégie Nº361