Membre compensateur

« Il y a trop de chambres de compensation »

Créé le

09.02.2015

-

Mis à jour le

12.02.2015

Intermédiaire entre le client final et la CCP, le global clearer BNP Paribas Securities Services s'inquiète de voir les CCP proliférer : une trop forte concurrence entre CCP aurait des effets pervers. Ces établissements, certes privés, doivent avant tout rendre le monde financier plus sûr.

Image

Les CCP étant des sociétés privées concurrentes les unes des autres, ne sont-elles pas parfois tentées de réduire leur prudence ?

Le G20 de Pittsburgh en 2009 a établi que pour bâtir un monde plus sûr, tous les produits financiers (actions, produits de taux, dérivés listés, dérivés OTC) doivent être compensés dans une CCP, d'où les régulations EMIR en Europe et Dodd Frank aux États-Unis. Cette stratégie est pertinente, mais elle présente l'inconvénient ...

À retrouver dans la revue
Banque et Stratégie Nº333