Métier et compétences

Le financement des matières premières : un savoir-faire français

Créé le

06.12.2017

-

Mis à jour le

22.12.2017

Le métier de banquier du négoce de matières premières a été développé principalement par les banques françaises. Il est aujourd’hui plus complexe compte tenu des contraintes réglementaires et de responsabilité sociétale des entreprises.

Image

Longtemps, le négoce international de matières premières a été une activité relativement confidentielle dont le financement des opérations par le biais, pour l’essentiel, de crédits documentaires, était le fait de quelques banques spécialisées. Avec le choc des années soixante-dix, on a assisté à l’émergence de quelques entreprises majeures, notamment dans le domaine agricole et dans celui des métaux, ce dernier secteur s’ouvrant aussi à des activités nouvelles ...

À retrouver dans la revue
Revue Banque Nº815