CB

Marchés

La finance verte, entre mythes et (dures) réalités

Créé le

04.02.2020

La croissance vertigineuse de la finance verte ne représente pas véritablement un tournant dans la lutte contre le réchauffement climatique.

Image

La finance verte fait aujourd’hui l’objet de nombreuses études s’attachant bien souvent à mettre au premier plan son développement spectaculaire. Ainsi, Bloomberg précisait qu’elle représentait un marché valorisé à plus de 31 billions de dollars en 2019, enregistrant une progression de plus de 34 % depuis 2016.

Ces titres financiers, considérés comme favorisant le développement durable, représentaient 48,4 % de l’ensemble des actifs en Europe, 25,7 % aux États-Unis, 18,3 % au ...

À retrouver dans la revue
Banque et Stratégie Nº388