La finance altruiste : un périmètre sans cesse renouvelé

Créé le

03.03.2015

-

Mis à jour le

10.03.2015

Le concept de finance altruiste recouvre tous les produits et services financiers qui génèrent un don à une association. En 2013, ce sont 11 millions d’euros qui ont ainsi été collectés en France. Partage des intérêts ou des frais de gestion, arrondis lors des paiements, monnaies solidaires… les modes de partage se multiplient.

Image

Le livret de partage est le plus ancien produit de finance altruiste européen. En 1974, deux ans avant le premier fonds de partage et quatorze avant la première carte, c’est une toute jeune banque allemande, GLS, qui le lance. L’Allemagne en est donc le berceau.

De la finance solidaire de partage à la finance altruiste

En France, une labellisation est intervenue en 1995 avec Finansol, fixant des critères à partir de l’offre existant à cette époque : pour l’essentiel des fonds communs de placement et des livrets. ...

À retrouver dans la revue
Banque et Stratégie Nº334