Retraite

L’Efama milite pour un Produit d'épargne retraite paneuropéen

Créé le

17.12.2013

-

Mis à jour le

24.12.2013

L’association européenne de gestion d’actifs milite pour la création d’un passeport européen pour les produits d’épargne retraite, partant de l’idée que le vieillissement démographique et l’endettement des Etats feront très probablement évoluer le système de retraites par répartition à un système par capitalisation. « Dans le cadre du développement de fonds de pension en Europe, si un citoyen travaille dans plusieurs pays, il doit pouvoir bénéficier d’un produit de retraite officiellement certifié au niveau européen », a déclaré fin novembre 2013 Christian Dargnat, président de l’Efama (European Fund and Asset Management Association).  L’Efama propose depuis 2010 de créer un plan d’épargne retraite paneuropéen officiellement certifié, l’ OCERP [1] , et a publié un nouveau rapport sur ce sujet en septembre 2013. Le produit est basé sur le principe du compte individuel. Il est « passeportable » d’un pays à l’autre s’il est certifié par l’autorité compétente d’un pays membre. Les souscripteurs peuvent choisir entre plusieurs options d’investissement. L’Efama invite banques, assureurs, fonds de  pension et gestionnaires d’actifs à étendre leur offre de produits à l’OCERP.

La création d’un cadre européen pour des produits de retraite pourrait également contribuer à diriger l’épargne des investisseurs vers les fonds européens de long terme ELTIF (European Long Term Investissement Funds, cf. Revue Banque n° 765, novembre 2013) récemment proposés par la Commission européenne, considère l’Efama.

1 Officially Certified European Retirement Plan.

À retrouver dans la revue
Revue Banque Nº767
Notes :
1 Officially Certified European Retirement Plan.