Économie

« Le débat sur les fonds de pension est bloqué en France »

Créé le

24.05.2016

-

Mis à jour le

31.05.2016

Dans un contexte où le financement bancaire devient plus prudent, les investisseurs institutionnels ne pourront pas entièrement compenser le manque à gagner pour le financement de l’économie. Les pouvoirs publics doivent donc inciter les épargnants à investir.

Image

Les assureurs peuvent-ils prendre le relais des banques pour financer l’économie (achat de loans originés par des banques, achat d’actifs titrisés, investissement en private equity, en infrastructures…) ?

Cette question mobilise plusieurs types de considérations. Tout d’abord, je ne fais pas une croix sur les financements bancaires pour les années qui viennent. Certes, Bâle III à travers ses principales nouveautés va conduire les banques à plus de sélectivité dans la distribution du crédit, ...

À retrouver dans la revue
Revue Banque Nº797