Assurance

CDS souverains : vraie ou fausse protection ?

Créé le

16.04.2015

-

Mis à jour le

05.05.2015

Dans les cas grec et argentin, les CDS souverains ont joué leur rôle attendu d’assurance contre le risque : ils ont donné lieu à des règlements compatibles avec les pertes observées sur le marché obligataire.

Image
Image

Le marché des Credit Default Swaps (CDS) souverains a connu une série de rebondissements au cours des dernières années, en plus des changements réglementaires communs à l’ensemble des dérivés OTC. Premièrement, le défaut de deux emprunteurs souverains – l’État grec en février 2012 et l’Argentine en septembre 2014 – a été l’occasion de tester la résilience du marché face à des défauts de grande taille. Deuxièmement, ...

À retrouver dans la revue
Revue Banque Nº784