application

Innovation

La blockchain et le temps réel

Créé le

07.04.2017

-

Mis à jour le

27.04.2017

La technologie des registres distribués, popularisée par la blockchain Bitcoin, pourrait, sous certaines conditions, servir de fondement à un nouveau type d’infrastructures financières beaucoup plus rapides. La FinTech SETL propose une offre adossée à une blockchain fermée pour traiter en temps réel les paiements. Déjà implantée au Royaume-Uni sur le territoire du Faster Payment, elle vient d’ouvrir un bureau parisien qui lui permettra de travailler sur le SCTInst de la zone euro.

Image

Quelle blockchain utilisez-vous pour vos activités de post-marché ?

Il y a blockchain et blockchain. À une extrémité du spectre, il y a la blockchain Bitcoin, ouverte à tout participant et faisant intervenir une crypto-monnaie. Nous sommes à l’autre extrémité : nous opérons une technologie blockchain que nous avons développée nous-mêmes, qui n’est ouverte qu’à nos partenaires et clients, acteurs financiers régulés. Dans le domaine des paiements, nous nous adressons ...

À retrouver dans la revue
Image
Revue Banque Nº808