Banques nord-américaines et réseaux sociaux : une relation privilégiée avec la communauté

Créé le

28.11.2011

-

Mis à jour le

14.12.2011

L’expérience des banques nord-américaines, plus matures dans leur utilisation des réseaux sociaux, est source d’exemples dont quelques banques françaises commencent à s’inspirer.

Image

En 2009, conséquence de la crise financière, les grandes banques américaines affichent pour la plupart une popularité parmi les plus basses de leur histoire. Au même moment, l’explosion des réseaux sociaux en fait une cible de choix[1] pour leurs clients. Avec un taux d’opinion favorable de seulement 26 %, Citi constate alors qu’une rapide recherche de la marque sur Internet[2] aboutit à de nombreux commentaires souvent négatifs et hors de son contrôle. Vikram Pandit, son président, va alors très ...

À retrouver dans la revue
Banque et Stratégie Nº298