Sanction de l'ACPR

La Banque Postale condamnée à une sanction pécuniaire de 50 millions d’euros

Créé le

15.01.2019

-

Mis à jour le

31.01.2019

Le 21 décembre 2018, la Commission des sanctions de l’ACPR a rendu sa dernière décision de l’année[1] . Elle concerne La Banque Postale, à travers son service de « mandats cash ». Plusieurs griefs sont ainsi retenus à l’encontre de cet établissement de crédit. Il en va d’abord ainsi concernant son dispositif de détection des opérations au bénéfice des personnes faisant l’objet d’une mesure restrictive qui est jugé lacunaire. Plus précisément, il ...

À retrouver dans la revue
Revue Banque Nº829