Banque et ressources naturelles

Avoir confiance en des liaisons dangereuses ?

Créé le

04.11.2014

-

Mis à jour le

24.11.2014

Banques et matières premières sont deux univers très liés, qu’il s’agisse des banques centrales et l’or, ou des banques commerciales et leurs stratégies dans les ressources naturelles. Ces relations sont marquées par la réglementation, mais aussi par la culture souvent insuffisante des professionnels des ressources naturelles, avec le risque d’une mauvaise interprétation des fondamentaux de ces marchés, et des conséquences parfois néfastes.

Image

Le mariage des mots banques et ressources naturelles nous entraîne intuitivement vers un premier couple, celui des banques centrales et de l’or. Leurs unions heureuses se ressemblent toutes ; leurs idylles agitées le sont chacune à leur façon et le plus souvent pour des raisons politiques. Par exemple, pendant la Seconde Guerre mondiale, 288 tonnes d’or de la Banque Centrale de Belgique confiées à la Banque de France et stockées avec le sien à Kayès (Mali actuel) furent livrées à l’occupant à ...

À retrouver dans la revue
Image
Revue Banque Nº778bis