Innovation

« Aujourd’hui, les usages courent après les technologies. »

Créé le

04.10.2018

-

Mis à jour le

17.10.2018

Créée en 2015, l’association France FinTech fédère les entreprises aux modèles innovants et disruptifs de l’industrie des services financiers. Elle s’est donné pour mission de promouvoir l’excellence du secteur en France et à l’étranger et de représenter les FinTechs françaises auprès des pouvoirs publics, du régulateur et de l’écosystème en général. Alain Clot, président de France FinTech, dresse pour Revue Banque un panorama de cet écosystème en perpétuelle évolution. 

Par quoi les FinTechs se définissent-elles ?

Jusqu’à récemment, le caractère innovant des FinTechs concernait surtout les nouveaux usages. On peut citer, à titre d’exemple dans le secteur des paiements, la création de cagnottes ou de modules paiement entre étudiants ou, s’agissant des prêts, le financement participatif. Si le service est innovant, la technologie sous-jacente n’est pas particulièrement novatrice.

Aujourd’hui, ce sont souvent «  les usages qui courent après la technologie ». ...

À retrouver dans la revue
Banque et Stratégie Nº373
Club Banque