Crypto-actifs

Après les ICO, le temps des STO ?

Créé le

18.02.2019

-

Mis à jour le

28.02.2019

Si l’année 2018 a été celle des ICO, avec l’émission d’un grand nombre de tokens dits « utilitaires », les STO pourraient prendre le relais pour les années à venir.

Image

Chaque saison apporte son lot de nouveautés. Certaines ne durent que le temps d’une rose, d’autres s’installent pour durer. Si 2018 fut l’année de tous les excès sur les ICO (Initial Coin Offering), avec plus de 7,8 milliards de dollars de levées de fonds et 1 257 opérations[1] , l’année 2019 sera-t-elle celle des STO (Securities Token Offering) ? Cela revient à s’interroger sur ce qu’est une STO et ce qui la différencie d’une ICO.

Jeton et actif numérique

Pour mémoire, une ICO ...

À retrouver dans la revue
Revue Banque Nº830