application

Macroéconomie

Afrique(s), terre inspirée, terre d'inspiration

Créé le

04.04.2013

-

Mis à jour le

02.05.2013

Avec une croissance annuelle de 5,9 % sur la dernière décennie, l'Afrique suscite l'intérêt. Mais les chiffres ne doivent pas faire oublier la réalité du terrain, celle d'un continent hétérogène, insuffisamment doté en infrastructures et en capacité de formation, où il est difficile de trouver des financements et où l'État de droit est parfois difficile à garantir. Mais sur l'ensemble de ces points, les progrès sont à portée de main. Il est temps d'entrer de plain-pied dans la prochaine étape : celle d'une croissance économique au service d'un réel développement social.

Image

Il n’y a pas une Afrique, mais plusieurs

L’Afrique du Nord n’est pas l’Afrique de l’Est, ni celle de l’Ouest, l’Afrique centrale ou l’Afrique australe. En 2010, le PIB a ainsi augmenté de façon différenciée sur le continent : de 7,1 % en Afrique de l’Est, 6,9 % en Afrique de l’Ouest, 5,7 % en Afrique centrale, 4,1 % en Afrique du Nord et 3,5 % en Afrique australe, selon la Banque Africaine de Développement. Et même à l’intérieur de ces régions, ...

À retrouver dans la revue
Banque et Stratégie Nº314