Finance solidaire

1 million de produits solidaires détenus

Créé le

18.10.2013

-

Mis à jour le

30.10.2013

L’automne serait-il la saison d’une finance plus éthique ? Après la semaine de l’ISR (Investissement socialement responsable) qui s’est tenue du 14 au 20 octobre dernier, voici venu le temps de la semaine de la finance solidaire, entre le 4 et le 11 novembre 2013. La sixième édition de cette opération de sensibilisation est l’occasion pour Finansol de lancer une campagne pour inviter tout un chacun à épargner solidaire. L’association estime entre 800 000 et un million le nombre d’épargnants solidaires dans l’Hexagone. Pour la première fois cette année, l’Observatoire de la finance solidaire a estimé le nombre de produits d’épargne solidaires détenus. Ils seraient 1,018 million, en hausse de 15,4 % sur 1 an. 81 % des épargnants solidaires le sont par le biais d’un dispositif d’épargne salariale [1] , 10 % via un produit bancaire et 9 % ont souscrit un produit commercialisé par une entreprise solidaire.

Plus de 4,7 milliards d’euros avaient été placés sur des supports solidaires fin 2012. En hausse de 33 % sur un an, ce montant a été multiplié par 15 en 10 ans. L’épargne bancaire pèse 1,72 milliard d’euros, l’épargne salariale 2,6 milliards d’euros et l’investissement dans le capital d’entreprises solidaires 400 millions d’euros.

La part de l’épargne solidaire dans le patrimoine financier (hors immobilier) des Français a atteint 0,12 % en 2012. L’année précédente, les acteurs de la finance solidaire, Novethic notamment, se sont fixé l’objectif d’atteindre 1 % du patrimoine financier d’ici une quinzaine d’années.

1 Depuis la loi de modernisation de l'économie du 4 août 2008 (mise en application au 1er janvier 2010), les entreprises qui offrent un dispositif d'épargne salariale de type PEE ou PERCO sont tenues de proposer au moins un fonds solidaire.

À retrouver dans la revue
Revue Banque Nº765
Notes :
1 Depuis la loi de modernisation de l'économie du 4 août 2008 (mise en application au 1er janvier 2010), les entreprises qui offrent un dispositif d'épargne salariale de type PEE ou PERCO sont tenues de proposer au moins un fonds solidaire.