application

L’Italie taxe les propriétaires de cryptos

Créé le

12.01.2023

-

Mis à jour le

23.01.2023

Le Parlement italien a approuvé en fin d’année dernière une proposition de taxe de 26 % sur les gains en cryptomonnaie au-delà d’un montant de 2 000 euros. Afin d’encourager les Italiens à déclarer leurs avoirs numériques, le projet de loi prévoit également que les contribuables aient la possibilité de déclarer la valeur de leurs avoirs numériques à partir du 1er janvier et de payer une taxe de 14 %. Enfin, les possesseurs de cryptomonnaies ont droit à une amnistie pour les gains non déclarés réalisés au cours des années précédentes, en payant un « impôt de substitution » de 3,5 %, plus une amende de 0,5 % pour chaque année supplémentaire.

Le texte de loi s’est aussi attaché à donner une définition des crypto-actifs, caractérisés comme « une représentation numérique de valeur ou de droits, qui peut être transférée et stockée électroniquement, en utilisant la technologie de distributed ledger ou une technologie semblable ».

À retrouver dans la revue
Image
Revue Banque Nº877