Square
 

La BCE renforce la coopération prudentielle

Créé le

13.02.2023

-

Mis à jour le

27.02.2023

L’enchaînement des crises financières et bancaires ces dernières années a mis en lumière la forte interdépendance des activités des banques de l’Union européenne (UE) et la fragmentation accrue des marchés bancaires européens lors des périodes de tensions. Afin de réduire l’émergence de tels risques, l’Eurosystème travaille d’arrache-pieds pour renforcer davantage la coopération prudentielle au niveau européen. La Banque Centrale Européenne (BCE) a signé en janvier un protocole d’accord (MoU) avec les autorités compétentes nationales (ACN) de six États membres de l’UE ne faisant pas partie de la supervision bancaire européenne, à savoir le Danemark, la Suède, la Hongrie, la Pologne, la République tchèque et la Roumanie. Le MoU leur fournit un cadre à leur usage pour partager et échanger régulièrement des informations sur les sujets et les questions de surveillance prudentielle concernant les établissements supervisés transfrontiers, ainsi que sur les méthodologies, les approches et les priorités prudentielles.

À retrouver dans la revue
Revue Banque Nº878
RB
RB