Transition climatique

Le secteur financier renforce
ses engagements environnementaux

Créé le

23.01.2023

Crédit Mutuel Alliance Fédérale ne financera plus les importations de produits issus de la déforestation et reversera 15 %, par an, de son résultat au financement de projets de transformation environnementale et solidaire via un « dividende sociétal ». La MAIF consacrera 10 % de ses bénéfices à la planète à travers un « dividende écologique ». BPCE a fixé l’intensité carbone des activités qu’elle finance dans le secteur de la production d’électricité en deçà de 138 gCO2e/kWh à horizon 2030, contre 125 gCO2e/kWh chez Société Générale et 95 gCO2e/kWh chez Crédit Agricole. Entre 2020 et 2030, le groupe veut réduire de 30 % ses émissions liées à l’utilisation finale de la production financée de pétrole et de gaz.

À retrouver dans la revue
Image
Revue Banque Nº877
Ed 2023