L’intelligence artificielle peut
pallier les faiblesses des ratings ESG

Créé le

07.10.2022

-

Mis à jour le

25.10.2022

Les données fournies par les agences de notation extra-financières sont essentielles mais posent un certain nombre de questions sur leur usage. Des sources alternatives existent, plus réactives et évitant certains biais.

Image

Les ratings ESG sont basés sur le reporting des entreprises, complété par une analyse humaine, et il y a donc une certaine subjectivité dans les choix faits par chaque agence sur les critères ESG (environnementaux, sociétaux et de gouvernance) pertinents et leur pondération. Les choix méthodologiques différents retenus par les différentes agences conduisent ces ratings à être faiblement corrélés entre eux. Par ailleurs, les notations sont révisées de façon peu fréquente, parfois avec des timings différents selon les entreprises. Enfin, les notations ont tendance à être révisées dans le sens d’une ...

À retrouver dans la revue
Image
Revue Banque Nº873