application

3 Questions à...
Françoise Palle-Guillabert, délégué général,
et Philippe Mutin*, président de la Commission
affacturage de l’ASF

« L’affacturage renforce sa place
devant le découvert bancaire »

Créé le

23.01.2023

-

Mis à jour le

24.01.2023

Le retour de l’inflation rend-il l’affacturage plus ou moins attractif ?

Philippe Mutin : Les besoins en fonds de roulement des entreprises augmentent sous l’effet d’une inflation aux causes multiples et des remboursements des Prêts garantis par l’État (PGE). Dans ce contexte propice aux tensions de trésorerie, l’affacturage est un facteur d’amortisseur des difficultés. La profession constate une augmentation des tirages sur les lignes de financement disponibles. L’affacturage renforce sa place de première source de financement court terme des entreprises devant le découvert bancaire.

Quelle ...

À retrouver dans la revue
Image
Revue Banque Nº877
Ed 2023