Square
 

Taux d’intérêt : sur les chemins escarpés de 2024

Créé le

28.11.2023

-

Mis à jour le

21.12.2023

Le contexte économique a évolué, entraînant avec lui le discours des banques centrales et les courbes des taux souverains, ouvrant aussi la voie à la détérioration de la situation financière des entreprises. Fin 2023, nous avons ainsi emprunté la sortie de l’autoroute de la hausse des taux d’intérêt directeurs. Désormais, la voie qu’emprunteront les marchés de taux s’annonce plus étroite et plus sinueuse.

La majeure partie de 2023, les décisions de politique monétaire prises par les banques centrales américaine (Fed) et européenne (BCE) étaient intégralement consacrées à un but unique, celui de vaincre l’inflation. En effet, il y a encore un peu plus d’une année, la hausse des prix atteignait des sommets : mesurée par le glissement annuel de l’Indice des prix à la consommation (IPC), elle enregistrait son pic à +9,1 % en juin 2022 aux États-Unis et +10,6 % en octobre 2022 en zone euro. Il s’agissait donc de taper fort en montant les taux d’intérêt directeurs avec un seul risque en ...

À retrouver dans la revue
Revue Banque Nº887-888
En 2024, la composante énergie de l’inflation ne devrait plus jouer le rôle de force de rappel pour l’inflation totale
$!Taux d’intérêt : sur les chemins escarpés de 2024
Évolutions observées puis simulations simplistes* de l’inflation énergétique, core** et totale - au sens de IPC