Paiements

Impacts du calcul quantique
sur les processus interbancaires

Créé le

13.09.2022

-

Mis à jour le

27.09.2022

L’avantage quantique se matérialisera dans un avenir proche : tout dépend du point d’inflexion où les capacités d’un ordinateur quantique surpasseront celle de l’informatique classique. Exécuter certaines tâches de traitement de l’information sera alors plus efficace, ou plus rentable. Exemple dans les paiements.

Image

Les processus de paiements ou d’échanges interbancaires sont potentiellement impactés par le risque de fraude. Bien que des améliorations majeures aient été constatées par rapport aux modèles basés sur des règles, des compromis existent toujours entre les faux positifs et la détection de véritables fraudes via les moteurs d’intelligence artificielle actuels. Les faux positifs se produisent lorsque de véritables clients tentent de réaliser un paiement avec une organisation, mais qu’ils sont refusés parce que la transaction est suspectée par erreur comme frauduleuse par le système d’alerte automatisé. ...

À retrouver dans la revue
Image
Revue Banque Nº872