Square
 

LCB-FT

Une nouvelle autorité européenne aux larges pouvoirs

Créé le

21.03.2024

-

Mis à jour le

27.03.2024

L’Autorité de lutte contre le blanchiment de capitaux s’installera à Francfort courant 2025. Ses prérogatives étendues lui permettront de formuler des exigences fortes à l’égard des entités supervisées.

L’Autorité de lutte contre le blanchiment de capitaux (ALBC ou AMLA) telle que prévue par la proposition de règlement COM/2021/421 répond à un besoin de garantir un niveau élevé de protection du système financier au sein de l’Union européenne et de renforcer sa résilience face aux risques de blanchiment et de financement du terrorisme. Elle disposera de larges pouvoirs de contrôle et de sanction.

L’ALBC, composée d’un Conseil général, comprenant des représentants des superviseurs et des centres de renseignements financiers de tous les États membres, ainsi que d’un Conseil exécutif, comprenant un ...

À retrouver dans la revue
Revue Banque Nº891