application

Mobilité de demain

Les ménages modestes ne doivent pas être exclus

Créé le

25.11.2022

-

Mis à jour le

28.11.2022

Posséder et utiliser
une voiture coûte de plus
en plus cher. La crise actuelle et le passage au tout-électrique n’arrangent rien. Pourtant, s’en passer est impossible pour beaucoup d’Européens. Les enjeux socio-économiques
de la transition sont considérables.

Image

La voiture individuelle occupe encore une place centrale dans la mobilité des Européens et tout laisse penser que ce sera le cas pendant de très longues années, même si, dans les grandes métropoles, la part modale des mobilités alternatives devrait progresser. Dans tous les grands pays développés, y compris en France, près de 90 % des ménages possèdent au moins une voiture, des niveaux vérifiés dans la dernière étude de l’Échangeur BNP Paribas Personal Finance, via l’Access Panel, réalisée début 2022 en France, en Espagne, au Portugal et en Belgique. Ce taux de motorisation n’est pas homogène ...

À retrouver dans la revue
Image
Revue Banque Nº874
Ed 2023