Soutien au pouvoir d’achat

La mise en place du bouclier sur les frais bancaires s’accélère

Créé le

24.10.2022

-

Mis à jour le

26.10.2022

Après l’annonce par Bercy, le 13 septembre, de l’instauration du « bouclier sur les frais bancaires » visant à contenir les hausses des tarifs en 2023 en dessous de 2 % et modérer l’impact de l’inflation sur les ménages, BNP Paribas, La Banque Postale (LBP) et le Crédit Coopératif ont décidé de geler leurs tarifs bancaires à destination des clients particuliers pour l’année 2023. LCL a choisi de geler les siens jusqu’au 1er septembre 2023. LBP et LCL ont également baissé les tarifs de leur offre dédiée à la clientèle fragile à un euro par mois. Une décision qui avait été déjà prise en juillet par Crédit Mutuel Alliance Fédérale. Le même mois, Société Générale et Crédit du Nord ont annoncé la stabilisation de leurs tarifs en 2023 et la réduction de leur offre dédiée aux clients en situation de fragilité de trois euros à un euro par mois.

À retrouver dans la revue
Image
Revue Banque Nº873