Interview de Stéphane Giordano, président de l’Association française des marchés financiers (AMAFI)

Stéphane Giordano, président de l’AMAFI : « Le conflit rappelle que
les matières premières peuvent
être utilisées comme armes »

Créé le

20.07.2022

-

Mis à jour le

02.09.2022

Au cœur du système, les marchés financiers ont un rôle de révélateurs.
Le contexte géopolitique le met en évidence tout en soulevant des questions
de fonctionnement.

La guerre sévit en Ukraine. Quelles conséquences percevez-vous, sur les matières premières et au-delà ?

Les conséquences de cette guerre sont d’abord humanitaires : on ne peut, ni ne doit oublier la somme des drames et des souffrances causées par l’agression dont le peuple ukrainien est victime. Ceci posé, il est aussi vrai qu’elle génère différentes tensions sur un certain nombre de matières premières. Ces tensions sont la conséquence directe des difficultés d’approvisionnement en matières premières dont la production ou les échanges sont fortement perturbés par le conflit lui-même ou par ...

À retrouver dans la revue
Image
Revue Banque Nº869bis