Square
 

Pays émergents

Les BRICS+, un groupe plus hétérogène que les BRICS

Créé le

23.02.2024

Au 1er janvier, le groupe de pays BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique du Sud) s’est élargi à l’Égypte, l’Éthiopie, l’Arabie saoudite, l’Iran et les Émirats Arabes Unis pour devenir les BRICS+. Selon la Banque de France (BDF), ils représentent 46 % de la population mondiale contre moins de 10 % pour le G7. Leur part dans le PIB mondial s’élevait à 35,6 % en 2022, contre 31,6 % pour les BRICS et 30 % pour le G7. En 2027, selon le FMI, elle atteindrait 37,6 % du PIB à comparer à 28,2 % pour le G7. Les BRICS+ pourraient servir de forum pour représenter le « Sud global » dans la gouvernance économique mondiale, mais aux yeux de la BDF, des défis subsistent en raison des divergences géopolitiques et de leur hétérogénéité économique, commerciale et monétaire. Bien qu’ils expriment la volonté d’influencer la reconfiguration du système monétaire international, leur impact à court terme est limité.

À retrouver dans la revue
Revue Banque Nº890