ESCP Europe Research Papers

ESCP Europe Research Papers

Ce nouveau numéro semestriel de la revue Banque et Stratégie ESCP Europe Applied Research Papers présente, comme à son habitude, un sommaire riche et varié reprenant sous forme d’articles des extraits des travaux de recherche d’élèves du Master In Management et du MS Finance. Tous ces papiers ont en commun une perspective buy side, en proposant une série d’analyses et d’éclairage pour les investisseurs et leurs conseils.

D’abord, deux articles sont consacrés au marché de la dette et à deux produits en fort développement. La COP21 réunie à Paris en ce mois de décembre 2015 s’interroge, entre autres, sur le financement de la transition énergétique. Benoît Conan propose une analyse des green bonds, qui constituent une réponse possible, en examinant la délicate question de leur normalisation en cours. Le marché du High-Yield est à nouveau en très forte croissance et, alors que ces titres présentent par nature un risque élevé, Charles-François Levent examine les dangers potentiels découlant de la tendance observée à alléger les covenants, parfois même les plus basiques d’entre eux.

L’article de Sarra Saidi se situe à la charnière des marchés Actions et Dettes. En investiguant la question de l’impact des agences de rating sur les marchés financiers en termes de nouvelles informations, l’auteur évalue leurs effets directs et indirects.

Viennent ensuite, quatre articles concernant le marché Equity. Sébastien Launay aborde la question transversale de la valorisation et de la comptabilisation du capital humain dans les entreprises, pour lesquelles il s’agit du principal actif, source de création de valeur. Léonard Toth consacre son travail aux sociétés cotées et à la question cruciale de l’éventuel impact de la présence de moyens de défense (anti OPA) sur la valeur des actions. Il examine la question d’une possible décote, souvent indiquée par les opérateurs de marché.

L’investissement en Private Equity est abordé par deux articles sous des éclairages novateurs. Cecilia Garavaglia propose une analyse comparative de la création de valeur pour les investisseurs entre les fonds de Private Equity et les « Hedge Funds activists », dont les similitudes sont frappantes. Sur un autre plan, Jonathan Amoch  examine les modalités de structuration des fonds de Media for Equity (M4E) qui apparaissent actuellement et procèdent à des investissements via un troc avec des espaces publicitaires disponibles.

Enfin, Mathilde Cousseran présente une étude consacrée à la relation entre la réputation des banques d’investissement et leur performance, question primordiale aussi bien pour leurs actionnaires que pour leurs clients, et compétiteurs.

Ce numéro de la revue témoigne à nouveau de la qualité de la recherche appliquée menée par les élèves d’ESCP Europe dans le cadre de leur scolarité.

Sommaire

Le dossier que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité
Tarif : 15.00 euros TTC
Banque & Stratégie