Square
 

Octroi de crédit

Le scoring confronté
à la protection des données

Créé le

21.03.2024

-

Mis à jour le

25.03.2024

Pourtant hautement consommatrice d’informations personnelles, la pratique de scoring – particulièrement utilisée par les établissements bancaires – n’a historiquement pas donné lieu en France à une remise en cause au titre de la loi du 6 janvier 1978, dite « Informatique & Libertés ». Il faut dire que la Cnil, autorité compétente en la matière, avait successivement mis en place des garanties dans le cadre de formalités préalables allégées. Il suffisait de s’y tenir pour être en conformité. Dès lors qu’il reposait sur des principes essentiels identiques à ceux des dispositions ...

À retrouver dans la revue
Revue Banque Nº891