application

Gaz

L’UE s’organise pour contenir les envolées de prix

Créé le

23.01.2023

En mars dernier, le prix du gaz en Europe a touché les 345 euros/MWh. Un record qui donne le vertige, comparé aux 9 euros/MWh observés en juin 2019. Alors qu’il a reflué vers les 70 euros/MWh après la douceur de cet hiver, le Conseil européen a créé un mécanisme de correction du marché gazier, pour limiter les niveaux excessifs. Effectif à partir du 15 février, le dispositif s’appliquera aux plateformes de négociation du gaz dans l’UE et aux instruments dérivés à échéance d’un mois, trois mois et un an. Il sera activé si le prix TTF (Title Transfer Facility) à un mois dépasse de 35 euros le prix de référence du GNL sur les marchés mondiaux, ainsi que la barre des 180 euros/MWh pendant une même période de trois jours ouvrables. Au-delà d’une « limite d’offre dynamique » (prix de référence du GNL sur les marchés mondiaux majoré de 35 euros/MWh, ndlr), les transactions des contrats à terme concernés ne seront pas autorisées. L’outil pourra être désactivé, notamment si l’approvisionnement en gaz est menacé.

À retrouver dans la revue
Image
Revue Banque Nº877
FDA 2023